Politique

Mali : deux Maïga pour un même poste de Premier ministre

Choguel Kokalla Maïga, réapparu en public après une convalescence, se dit prêt à reprendre ses fonctions. Mais la junte pourrait lui préférer son intérimaire, le colonel Abdoulaye Maïga.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 1 décembre 2022 à 16:49

Choguel Kokalla Maïga, Premier ministre malien, a été mis au repos forcé en août après un AVC. © Nicolas Remene pour JA.

Que semblent loin les envolées verbales tous azimuts contre la France, la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), les Nations-Unies… Réapparaissant en public pour la première fois depuis près de quatre mois, Choguel Kokalla Maïga a tenu un discours au ton rassembleur, notamment à l’adresse de la jeunesse malienne.

Celui qui avait été mis au repos forcé après un accident vasculaire-cérébral (AVC) au mois d’août dernier, a tenu à rassurer quant à son état de santé. « Me revoici, parmi vous, en pleine possession de mes capacités physiques et intellectuelles », a-t-il dit le 25 novembre lors d’une allocution télévisée.

À Lire Mali : devant le CNT, un nouveau Choguel Maïga ?

Flou total