Économie

[AFIS 2022] Franc CFA électronique : le plaidoyer de Cina Lawson

La ministre togolaise s’est exprimée en faveur de la création d’une monnaie électronique de banque centrale lors d’un panel organisé à l’Africa Financial Industry Summit de Lomé.

Réservé aux abonnés
Par - envoyé spécial à Lomé
Mis à jour le 1 décembre 2022 à 16:50

Cina Lawson est la ministre togolaise de l’Economie numérique et de la Transformation digitale. © AFIS

À quoi peut servir la création d’une monnaie électronique de banque centrale (MNBC) ? C’est, en substance, la question à laquelle a répondu Cina Lawson, ministre togolaise de l’Économie numérique et de la Transformation digitale, lors d’un panel organisé le 29 novembre à Lomé, à l’occasion de l’Africa Financial Industry Summit (AFIS), organisé par Jeune Afrique Media Group.

À Lire Togo – Cina Lawson : « Nous voulons devenir un hub technologique d’ici à 2030 »

Dans un contexte subsaharien où 52 % de la population ne dispose pas de compte bancaire traditionnel, cette monnaie digitale fonctionnant grâce à la technologie blockchain, est « une opportunité unique pour l’Afrique de montrer la voie », estime la ministre formée aux États-Unis et passée par la Banque mondiale. D’ailleurs, le Nigeria l’a déjà adoptée avec le e-naira il y a plusieurs mois.

Un meilleur niveau de liquidité