Économie

Niger : Abdoul Salam Bello, un économiste au service du continent

À 45 ans, Abdoul Salam Bello est le premier nigérien nommé administrateur à la Banque mondiale, où il représente 23 pays africains. De Niamey à Washington, en passant par Riyad, Paris et Ouagadougou, retour sur une carrière déjà bien remplie, et 100 % tournée vers le développement de l’Afrique.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 10 décembre 2022 à 16:08

L’économiste nigérien Abdoul Salam Bello, administrateur du Groupe Afrique II au conseil d’administration du groupe de la Banque mondiale, à Washington. © DR

« Ma ligne directrice a toujours été le développement de l’Afrique. Et pour ce faire, les organismes internationaux, en particulier les banques de développement, me semblent être les tremplins les plus impactants », explique Abdoul Salam Bello. À 45 ans, le Nigérien a enchaîné les postes au service du continent : économiste à la Banque islamique de développement (BID), en Arabie saoudite, et directeur de cabinet du secrétaire exécutif de l’Agence du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Auda-Nepad), en Afrique du Sud, chargé de projet senior à la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD).