Politique

Sénégal : ce que l’on sait de la mystérieuse disparition de deux militaires

Depuis le 18 novembre, le sergent Fulbert Sambou et l’adjudant-chef Djibril Badji n’ont plus donné signe de vie. Ce mercredi, le corps du premier a été retrouvé au large du cap Manuel, relançant les interrogations.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 25 novembre 2022 à 15:40

Des volontaires nettoient la plage du Cap Manuel, à Dakar, le 29 février 2020.

C’est l’affaire qui tient en haleine l’opinion publique sénégalaise depuis plusieurs jours. Le corps repêché ce mercredi 23 novembre par la Marine nationale au large du cap Manuel, sur la pointe sud-est de la presqu’île du Cap-Vert où se situe Dakar, a été identifié ce jeudi comme étant celui du sergent Fulbert Sambou. Les forces de défense et de sécurité étaient en alerte depuis le signalement, il y a sept jours, de la disparition de ce militaire en poste à la Direction des renseignements militaires.

À Lire Sénégal-Casamance : ce que contient l’accord de paix signé avec des rebelles

Filet de pêche et chaussures 

Vendredi 18 novembre, il était allé pêcher sur ce promontoire rocheux accompagné de son ami l’adjudant-chef Didier Badji, gendarme en service à l’Inspection générale d’État, une institution rattachée à la présidence – dont le corps reste introuvable. La profession sensible des deux hommes a immédiatement suscité des interrogations au sein de leurs familles, mais aussi de l’opinion publique. S’agissait-il d’une affaire criminelle ou d’un fait divers