Politique

Côte d’Ivoire : pour son retour, Charles Blé Goudé fera une « fête » mais pas un « meeting politique »

Son comité d’accueil a annoncé que l’ancien ministre de Laurent Gbagbo rentrerait « sobrement » à Abidjan et a demandé à ses partisans de ne pas se rendre à l’aéroport. Acquitté en 2021 par la CPI, il n’était pas revenu en Côte d’Ivoire depuis son transfert à La Haye, il y a huit ans.

Par
Mis à jour le 24 novembre 2022 à 17:35

L’ancien ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé, le 31 mars 2021 lors de son acquittement par la Cour pénale internationale. © Peter Dejong/AP/SIPA.

Charles Blé Goudé fera le 26 novembre au matin un retour « sobre » dans son pays natal, neuf ans après avoir été arrêté au Ghana puis transféré à la Cour pénale internationale, a assuré ce 24 novembre Gervais Boga Sako, le président de son comité d’accueil. « Le comité d’accueil invite les amis, les parents, les militants, les admirateurs ou les sympathisants à respecter scrupuleusement les consignes sécuritaires et la volonté de Charles Blé Goudé afin de faciliter ce retour qui s’inscrit dans le cadre de la réconciliation et de la cohésion nationale. Ça ne sert à rien d’aller à l’aéroport ! » a-t-il poursuivi.

À Lire Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé, l’oublié de La Haye

Simone Gbagbo pour l’accueillir

L’ancien ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo est attendu à l’aéroport d’Abidjan par un vol commercial qui doit atterrir à 11 h 25 heure locale. « Il ne passera pas par un pavillon ministériel ou présidentiel. Il vient par le hall ordinaire de l’aéroport », a précisé Boga Sako. Une dizaine de personnalités doivent l’y accueillir, parmi lesquelles l’ancienne Première dame Simone Gbagbo, devenue rivale politique de son mari. Il doit ensuite se rendre à Yopougon, une commune populaire d’Abidjan pour « une fête, pas un meeting », a insisté Boga Sako qui ne veut pas faire de cet évènement une question « politique ».
À Lire Côte d’Ivoire : entre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, la rupture est-elle consommée ?

Ce retour se fait avec l’aval des autorités ivoiriennes qui ont remis en mai un passeport à Charles Blé Goudé, âgé de 50 ans. Au côté de Laurent Gbagbo, il avait été définitivement acquitté au mois de mars 2021 par la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye de crimes présumés pendant la crise post-électorale de 2010-2011. Mais alors que Laurent Gbagbo a pu rentrer au mois de juin 2021, Blé Goudé n’avait pas pu retourner à Abidjan, faute de passeport. Il reste sous le coup d’une condamnation à 20 ans de prison en Côte d’Ivoire pour des faits liés à la crise post-électorale.

(avec AFP)