Politique

Omar Azziman planche sur la réorganisation du cabinet royal

Omar Azziman, le 10 mars 2010 à Rabat.

Omar Azziman, le 10 mars 2010 à Rabat. © Cécile Tréale pour J.A.

Nommé conseiller de Mohammed VI en novembre 2011, au lendemain de la victoire islamiste aux législatives, Omar Azziman fait figure de primus inter pares au sein du cabinet royal.

C’est lui qui dirigeait la délégation officielle du Maroc – et qui a mené les entretiens de haut niveau – pendant la récente tournée de Mohammed VI en Jordanie et dans quatre pays du Golfe (16-23 octobre). Omar Azziman, ancien ministre de la Justice et ambassadeur à Madrid, planche actuellement sur la réorganisation du cabinet royal, dont la visibilité est renforcée par la nouvelle organisation bicéphale de l’exécutif marocain.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte