Société

Sénégal : le forfait de Sadio Mané pour la Coupe du monde met le pays à genou

Même le président sénégalais Macky Sall s’est est ému. Blessée le 8 novembre lors d’un match avec le Bayern Munich, la star sénégalaise a dû être opérée ce 17 novembre et ne pourra pas se rendre au Qatar. Aucun remplaçant n’a encore été trouvé.

Par
Mis à jour le 18 novembre 2022 à 11:31

Le Sénégalais Sadio Mané, le 19 octobre 2022, lors d’un match du Bayern Munich. © CHRISTOF STACHE / AFP.

La mauvaise nouvelle est tombée dans la soirée, quelques heures après l’entraînement des Lions sur leur terrain de Lusail, à Doha. La blessure du leader de l’équipe du Sénégal Sadio Mané est finalement trop grave, il a dû déclarer forfait pour le Mondial 2022, le 17 novembre, privant l’un des outsiders de son meilleur joueur et la compétition de l’une de ses stars.

« On se résout malheureusement à déclarer le forfait de Sadio pour la Coupe du monde », a lâché le médecin de la sélection, Manuel Afonso, cité sur le compte Twitter de la Fédération sénégalaise de football (FSF). « Malheureusement, l’IRM d’aujourd’hui (jeudi) nous montre que l’évolution n’est pas favorable comme on l’imaginait », a précisé le médecin, ajoutant qu’ »une intervention chirurgicale devrait être programmée très prochainement » pour opérer le joueur.

À Lire Football : Sadio Mané, la fierté africaine

La direction du Bayern a annoncé que le joueur avait été « opéré avec succès jeudi soir à Innsbruck », en Autriche. Le club bavarois ajoute dans un communiqué diffusé dans la soirée que Mané « entamera sa convalescence à Munich dans les tout prochains jours ».

Adulé au Sénégal

L’attaquant n’avait pas encore rejoint ses coéquipiers au Qatar, où les Sénégalais débuteront lundi leur compétition contre les Pays-Bas et était resté en soin à Munich, sous la responsabilité des médecins de son club, le Bayern. Ce sera donc sans leur leader, qui les a guidés à la première victoire des Lions en Coupe d’Afrique des nations (CAN), en février, et a fini deuxième au classement du Ballon d’Or.

À Lire Mondial 2022 au Qatar : les sélections africaines ont-elles une chance ?

Depuis sa blessure le 8 novembre avec le Bayern lors de la victoire contre Brême (6-1), sur un contact avec le défenseur du Werder Amos Pieper, tout avait été fait pourtant pour soigner le N°10 des Lions, qui est une idole au Sénégal. Il a reçu lors de la soirée du Ballon d’Or le nouveau prix Socrates récompensant un joueur pour ses actions en faveur de la société. Mané a fait construire une école et un hôpital dans son village de Bambali, en Casamance.

Manuel Afonso s’est rendu à Munich les 10 et 11 novembre pour ausculter le joueur et consulter à nouveau les IRM (images par résonance magnétique). Il avait été décidé de procéder à de nouvelles IRM ce 17 novembre. « On était préparé depuis l’annonce de la blessure », a réagi e président de la FSF, Augustin Senghor. « On était suspendu à cette nouvelle IRM. On apprend maintenant que sa blessure est confirmée, tout le monde est d’accord que c’est sa santé qui prime. »

Pas encore de remplaçant

La blessure du 8 novembre avait été vécue à Dakar comme un véritable choc. Réagissant jeudi soir à l’officialisation de son absence de la Coupe du monde, le président sénégalais Macky Sall lui a souhaité « prompt rétablissement ». « Ballonbuwa », le « sorcier du ballon », comme on l’appelle au Sénégal, et son entourage avaient d’abord pensé devoir déclarer forfait, avant de reprendre espoir. Et, après la visite du médecin de la sélection, il avait été décidé de l’inclure tout de même dans la liste pour la Coupe du monde.

Si Augustin Senghor a déclaré, avec un peu d’hésitation, que l’équipe a pris de façon « zen » la nouvelle de ce forfait, le sélectionneur Aliou Cissé a désormais jusqu’à dimanche, veille du match contre les Oranje, pour trouver un remplaçant à sa star. Keita Baldé (Sampdoria) étant suspendu pour avoir manqué un contrôle antidopage, il pourrait appeler Demba Seck, le jeune (21 ans) attaquant gaucher du Torino, convoqué pour les matches amicaux de septembre.

Ancien coéquipier néerlandais de Mané à Liverpool, Virgil van Dijk a réagi à l’annonce du forfait de celui-ci en twittant qu’il aurait « aimé jouer contre lui » lors de ce Sénégal-Pays-Bas. « Ils ont des joueurs pour le remplacer, mais pas de la même qualité. C’est vraiment un joueur hors norme, il va me manquer. Ce tournoi mérite les plus grands joueurs du monde et il est l’un d’eux », a ajouté le patron de la défense néerlandaise.

Hécatombes de joueurs internationaux

Le forfait de Mané s’ajoute à une longue liste, les corps des internationaux ayant été mis à rude épreuve avec le décalage de la Coupe du monde à novembre-décembre plutôt qu’en été. Le Ballon d’Argent s’est blessé sur son douzième match en six semaines et demie.

Mané rejoint sur le banc des forfaits les Français Paul Pogba (Juventus Turin) et N’Golo Kanté (Chelsea), l’Allemand Timo Werner (Leipzig), le Néerlandais Georginio Wijnaldum (AS Rome), le Marocain Amine Harit (Marseille) ou encore le Portugais Diogo Jota (Liverpool).

(avec AFP)