Économie

RDC : plan de vol de Gaël Musafiri Lombe, l’unique pilote africain de Brussels Airlines

Originaire de Lubumbashi, ce Congolais qui vole sous pavillon belge dans les cockpits d’A319 et A320 espère se retrouver un jour aux commandes d’un Bruxelles-Kinshasa. Rencontre.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 25 novembre 2022 à 12:31

Gaël Musafiri Lombe© Brussels Airlines Gaël Musafiri Lombe © Brussels Airlines

Le jour de notre entretien en visioconférence, Gaël Musafiri Lombe revenait de Grèce. Un aller-retour sur Héraklion en début de journée à bord d’un A320 avant d’effectuer, le lendemain, un vol Londres-Faro, puis de prendre la direction de Bruxelles et enfin Heathrow.

À 32 ans, ce Congolais originaire de Lubumbashi est copilote chez Brussels Airlines, qu’il a intégré en août 2018. Un « rêve de gosse », assure celui dont les parents, actifs dans l’import-export à Lubumbashi (son père est un ancien gouverneur du Maniema), ont pu payer les quelque 70 000 euros qu’ont coûté ses études à la Belgian Flight School (BFS), à Charleroi en Belgique.

À Lire Lufthansa Group : « Investir dans une compagnie africaine ? Et pourquoi pas ? »

« Au début, ils pensaient que ce n’était qu’une idée que j’oublierais en grandissant, mais à leur grand désespoir, ce n’était pas ça ! », sourit-il aujourd’hui ce troisième d’une fratrie de neuf enfants, conscient de la « grâce » – comme il le formule – d’avoir pu intégrer cette école belge, tout en suivant en parallèle une formation en maths et en anglais.

Première expérience chez CAA, en RDC