Économie

Pour attirer les investisseurs, Dubaï Expo entame sa mue

La ville phare des Émirats arabes unis, qui a accueilli la dernière exposition universelle, prépare la transformation du site de l’événement en véritable ville futuriste.

Mis à jour le 16 novembre 2022 à 11:46

Pavillon Terra à l’EXPO 2020 de Dubaï, Émirats arabes unis. © Stringer / Anadolu Agency (Photo by STRINGER / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP)

Huit mois après la fin de l’Expo 2020 Dubaï (1er octobre-31 mars 2022), la toute première dans la zone Moyen-Orient, Afrique et Asie du Sud (Measa), l’émirat souhaite reconvertir 80 % du site en ville futuriste dédiée à l’innovation et à la préservation de l’environnement. Et ainsi attirer les investisseurs du monde entier.

Pour superviser ce mégaprojet, le cheikh Mohammed bin Rashid al Maktoum, vice-président des Émirats arabes unis et souverain de Dubaï, a nommé son oncle le cheikh Ahmed bin Saeed au poste de président de l’Expo City Dubai Authority (ECDA), qui pilotera le développement de ce nouveau centre économique et résidentiel de l’émirat.

À Lire Expo 2020 Dubaï : « Nous devons écouter ce que l’Afrique a à dire d’elle-même »

Hub pour les expo et les événements internationaux

Cheikh Mohammed a également nommé Reem Al Hashimy, ministre d’État pour la Coopération internationale, qui était précédemment la  directrice générale de l’Expo 2020 Dubaï, directrice de l’ECDA. Enfin, Boukary Sidibé, ancien ambassadeur du Mali aux Emirats arabes unis entre 2016 et 2021 et actuel conseiller d’Al Hashimy, occupera la fonction de senior advisor.

L’ECDA, sous la direction de cheikh Ahmed – qui est également président directeur groupe Emirates, de Dubaï World et de l’Autorité des zones économiques intégrées de Dubaï – cherchera à consolider les relations nouées lors de l’Expo 2020 avec les pays, les organisations, les institutions et les fonds d’investissement pour promouvoir la destination et en faire un hub en matière d’expositions et d’événements internationaux.

À Lire Dubaï : opération séduction pour l’exposition universelle de 2020

«Après le succès historique de l’Expo 2020 Dubaï, visitée par plus de 24 millions de visiteurs, malgré la pandémie de Covid-19, nous annonçons aujourd’hui la transformation du site d’exposition en Expo City Dubaï, une nouvelle ville qui représente nos ambitions », a déclaré Cheikh Mohammed bin Rasheed Al Maktoum courant octobre. En ligne de mire, notamment : l’organisation de la COP28, qui se déroulera aux Émirats arabes unis.

Valorisation de l’existant

Le site de l’Expo 2020, entièrement piéton et doté de 45 000 m² de parcs et jardins, en partie ouvert depuis le 1er octobre et relié à un port et à deux aéroports, est en cours de transformation et espère bientôt accueillir des milliers de nouveaux résidents et entreprises.

Aux côtés des géants mondiaux de la logistique et de la technologie sont attendues start-up et petites entreprises

La plupart des bâtiments principaux et des attractions seront conservés. Ainsi du dôme Al Wasl Plaza, des cascades du Surreal Water Feature, de la tour Garden in the Sky, des pavillons Mobilité et Durabilité Alif et Terra.

« La ville offre une multitude de possibilités pour les entreprises désirant intégrer cet écosystème axé sur l’innovation. Aux côtés des géants mondiaux de la logistique et de la technologie tels que DP Word, Siemens ou Terminus Group, sont également attendues start-up et petites entreprises désirant participer à la croissance d’Expo City en mettant l’accent sur la technologie, l’éducation ou la santé », a expliqué Reem Al Hashimy.