Économie

Satellites : surfant sur le succès de Starlink ou de OneWeb, les acteurs historiques renaissent

Les acteurs traditionnels profitent du rajeunissement de l’image de leur industrie tout en s’armant face à cette concurrence sur le continent.

Réservé aux abonnés
Par - envoyé spécial au Cap
Mis à jour le 15 novembre 2022 à 07:13

Partenaire de l’événement AfricaCom, SES s’est également offert une exposition sur plusieurs tables rondes. © DR.

Pour l’édition 2022 de la grande réunion des télécoms africaines, AfricaCom, le luxembourgeois SES Networks, l’européen Intelsat, le français Eutelsat et l’émirati Yahsat ont choisi de mettre en avant leur savoir-faire historique face à des nouveaux entrants comme Starlink – le fournisseur d’accès à Internet par satellite de la société SpaceX d’Elon Musk –  et OneWeb – récemment acquise par Eutelsat. En quelques années, ces derniers sont en effet parvenus à changer la perception qu’ont les opérateurs et autres industries clientes, de ce secteur, jugé parfois trop technique ou complexe.

Mais leur arrivée signifie également une intensification de la concurrence, bien que les offres actuelles de Starlink, OneWeb ou Kuiper, soit difficilement réplicables en Afrique. Face à cette nouvelle compétition, les réactions des différents acteurs traditionnels varient. « Le secteur connaît un boom extraordinaire depuis l’arrivée de ces nouveaux acteurs », confirme ainsi Abou Diallo, directeur commercial pour l’Afrique de SES Networks qui estime néanmoins que cette diversification des acteurs justifie le besoin pour son entreprise de communiquer plus et mieux.

À Lire Elon Musk : qui utilisera son service Starlink en Afrique ?

Des annonces à tout-va