Économie

Maroc : pourquoi le groupe d’Aziz Akhannouch rachète Total Mauritanie

Huit ans après avoir créé une société de distribution de carburants dédiée à l’Afrique subsaharienne, le groupe Akwa du Premier ministre marocain avance ses pions sur le continent. Un prélude à une extension dans d’autres pays ?

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 10 novembre 2022 à 11:48

Vue de nuit d’une station-service Afriquia du groupe Akwa. © Michael LUMBROSO/REA.

Ce qui n’était qu’une rumeur éventée par la presse mauritanienne sur la foi de sources anonymes a été officialisé. Akwa Group, holding du milliardaire et chef du gouvernement marocain Aziz Akhannouch, s’apprête à mettre la main sur les activités de TotalÉnergies en Mauritanie. Dans un récent communiqué, le conseil de la concurrence dit avoir « reçu une notification en vertu de laquelle Akwa Africa envisage d’acquérir 100% du capital social et des droits de vote de la société Total Mauritanie ».

Montant de la transaction : 185 millions de dollars, selon nos informations. Du côté d’Akwa, l’accord est entouré du plus grand secret. Plusieurs responsables au sein du groupe d’Aziz Akhannouch, dont Adil Ziady, président du Groupement des pétroliers du Maroc (GPM) et membre du conseil d’administration d’Akwa Africa, ont décliné nos demandes de commentaires.