Politique

Rwanda-RDC : Vincent Biruta exige la libération de deux Rwandais détenus au secret à l’ANR

Dans un courrier adressé le 4 novembre à son homologue congolais, le ministre des Affaires étrangères proteste contre « le harcèlement croissant de Rwandais vivant en RDC ». Deux personnalités seraient incarcérées dans les locaux des services de renseignement.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 7 novembre 2022 à 16:17

Le ministre rwandais des Affaires étrangères, Vincent Biruta. © Simon Wohlfahrt / AFP

Alors que les combats contre les rebelles du M23 redoublent d’intensité depuis le 20 octobre, la tension entre Kigali et Kinshasa monte chaque jour un peu plus sur le front diplomatique, après l’expulsion, le 31 octobre, de l’ambassadeur rwandais Vincent Karega. Si plusieurs discrètes médiations sont actuellement menées en coulisses, le ministre des Affaires étrangères rwandais, Vincent Biruta, a de nouveau tapé du poing sur la table dans une lettre que JA s’est procurée.

À Lire RDC-Rwanda : entre Tshisekedi et Kagame, les médiations s’intensifient, de Luanda à Nairobi

Dans ce courrier adressé à son homologue congolais, Christophe Lutundula, via l’ambassade de son pays à Kinshasa, le ministre déclare avoir « appris avec une profonde préoccupation l’arrestation de deux autres Rwandais qui résidaient de manière régulière en RDC ».

Arrêtés le 30 août