Économie

Angola : les ambitions de Patrick Pouyanné pour la filière énergie

En visite à Luanda, le patron de TotalEnergies a réaffirmé la volonté de son groupe d’investir dans l’or noir… mais aussi dans le solaire.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 4 novembre 2022 à 16:19

Patrick Pouyanné, directeur général de Total, pose devant le nouveau logo de TotalEnergies le jour de son dévoilement à La Défense, le 28 mai 2021. © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP

Faire de l’Angola une illustration de la stratégie multi-énergies de son groupe. C’est l’ambition affichée par Patrick Pouyanné, le PDG de TotalEnergies, à l’issue d’un entretien le 1er novembre à Luanda avec le président angolais João Lourenço.

À Lire Hydrocarbures : comment l’Angola est devenu un pays clé pour Total

« Nous ne sommes pas seulement concentrés sur le secteur du pétrole et du gaz, mais aussi sur les énergies renouvelables », a ainsi affirmé Patrick Pouyanné, qui a démarré sa carrière au sein du géant français comme secrétaire général de Total E&P Angola, entre 1997 et 1999.

50 % de la production angolaise

Se rendant régulièrement dans un pays clé pour son groupe, le PDG de TotalEnergies a profité de sa visite pour présenter le nouveau directeur général de la filiale, Martin Deffontaines, qui quitte son poste de vice-président senior de TotalEnergies E&P pour prendre la suite d’Olivier Jouny, en fonction depuis septembre 2018, à Luanda.