Politique

Vincent Karega : « Entre la RDC et le Rwanda, les relations sont très froides mais pas surgelées »

Deux jours après avoir quitté Kinshasa à la suite de son renvoi du pays, le désormais « ex- » ambassadeur du Rwanda en RDC s’exprime sur la crise entre les deux voisins.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 4 novembre 2022 à 10:53

Vincent Karega. © Twitter Vincent Karega

En juillet 2020, il était arrivé par avion à Ndjili, mais c’est sur un petit bateau que, 27 mois plus tard, Vincent Karega a quitté Kinshasa pour rejoindre Kigali via Brazzaville. Dernier acte d’une escalade politique et diplomatique entre les deux voisins, le renvoi de l’ambassadeur du Rwanda en RDC, notifié le 31 octobre, ne marque toutefois pas une « rupture des relations diplomatiques », assure l’intéressé à Jeune Afrique. Alors que depuis novembre la RDC accuse Kigali de soutenir le M23, et qu’une nouvelle offensive de la rébellion est en cours, il a accepté de répondre à nos questions.

À Lire RDC : Kinshasa annonce l’expulsion de l’ambassadeur du Rwanda

Jeune Afrique : Quelle a été votre réaction lorsque vous avez appris que vous deviez quitter la RDC ? 

Vincent Karega : Malheureusement, je savais que cela arriverait à un moment ou à un autre. Cela fait plusieurs mois qu’un sentiment anti-rwandais se propage en RDC et que je vois passer des messages contre ma personne.

Il y a eu des manifestations réclamant votre départ. Cela vous a-t-il fait peur ?

Je n’ai jamais peur lorsque je sais que je ne suis coupable de rien.

Après votre expulsion, le Rwanda envisage-t-il des mesures de représailles ?