Société

Mali : la vidéo d’un homme marchant sur le Coran déclenche une violente polémique

Ces images, qui ont circulé sur les réseaux sociaux maliens, montrent un homme tenant des propos virulents sur l’islam. Les instances religieuses appellent à manifester, les autorités appellent au calme.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 3 novembre 2022 à 15:04

Un homme tenant un Coran entre ses mains. © Sylvain Cherkaoui pour JA

Apparue sur les réseaux sociaux fin octobre, une vidéo mettant en scène un homme dont l’identité reste inconnue, vraisemblablement un citoyen malien, montant pieds nus sur le Coran après avoir tenu des propos très virulents sur l’islam, a provoqué une vive polémique au Mali. Et un déferlement de colère.

S’exprimant en bamanakan, l’homme revendique être adepte du kémitisme, « la croyance des ancêtres (sic) », selon l’intéressé. Le culte, très peu représenté dans le pays est incarné au Mali par l’écrivain Doumbi Fakoly : celui-ci a été convoqué par les autorités afin qu’il les aide à retrouver le jeune homme incriminé, « avant que les musulmans » ne le trouvent.

« Actes blasphématoires »

Sur la vidéo, le jeune homme brandit le livre sacré des musulmans, dont il dit notamment vouloir prouver les mensonges, fruits « du banditisme des Arabes ». Des propos jugés « blasphématoires », qui ont provoqué des réactions tous azimuts parmi la communauté musulmane, qui représente plus de 90 % de la population malienne selon des chiffres officiels datant de 2021. Loin de se cantonner aux internautes, la polémique a trouvé écho jusque dans les hautes sphères politiques, religieuses et judiciaires du pays.