Politique

Tchad-UA : Moussa Faki Mahamat, la tête à N’Djamena, les pieds au Canada

Très concerné par la situation intérieure de son pays, le Tchad, le président de la Commission de l’Union africaine (UA) était en visite au Canada les 26, 27 et 28 octobre. L’occasion de rencontrer le Premier ministre Justin Trudeau, mais aussi l’Américain Antony Blinken.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 28 octobre 2022 à 15:03

Moussa Faki Mahamat et Justin Trudeau, à Ottawa, le 26 octobre. Canadian Prime Minister Justin Trudeau (R) greets African Union Commission Chairperson Moussa Faki Mahamat on the front steps of Parliament Hill in Ottawa, Ontario, Canada, on October 26, 2022. © DAVE CHAN/AFP

Considéré par Mahamat Idriss Déby Itno comme un potentiel rival dans l’optique de la future présidentielle au Tchad, Moussa Faki Mahamat joue à fond la carte des réseaux internationaux. Ces 26, 27 et 28 octobre, le président de la commission de l’Union africaine était ainsi en visite au Canada, où il a été reçu par le Premier ministre Justin Trudeau.

La rencontre, prévue depuis un an, s’est déroulée dans le cadre d’un « dialogue de haut niveau », organisé entre l’UA et le Canada, au sein duquel les sujets de la lutte contre le terrorisme, la préservation de l’environnement, la sécurité alimentaire, ou encore de la gouvernance démocratique ont été abordés.

Après le Canada, l’Algérie