Politique

Maroc-Israël : un deuxième sommet du Néguev à Dakhla début 2023

Il y a quelques jours, la chaîne de télévision israélienne i24News annonçait la tenue de la seconde édition du sommet du Néguev à Dakhla. Une information très positive pour le royaume, mais qui n’est pas encore confirmée. JA fait le point.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 28 octobre 2022 à 12:51

De g. à dr., les ministres des Affaires étrangères de Bahreïn, d’Égypte, d’Israël, des États-Unis, du Maroc et des Émirats arabes unis, à Sde Boker, dans l’État hébreu, lors du sommet du Néguev, le 28 mars 2022. © Saeed Jumoh / WAM / AFP

« J’espère qu’on se reverra bientôt dans un désert différent mais avec le même esprit. » C’est par cette allusion non dissimulée au Sahara que le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, avait fait sensation lors du point presse clôturant les travaux de premier sommet du Néguev, en Israël (un désert situé dans le sud de l’État hébreu), le 28 mars 2022. Un événement historique – réunissant pour la première fois depuis la signature des Accords d’Abraham en 2020, Israël, les États-Unis, l’Égypte, les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Maroc –, et voué, selon Yaïr Lapid, le ministre israélien des Affaires étrangères, à devenir un forum annuel.

À Lire Maroc – Israël : une année qui a tout changé

Le souhait de Nasser Bourita pourrait bien être exaucé. En effet, la seconde édition du sommet du Néguev, prévue courant 2023, devrait avoir lieu dans le royaume, à Dakhla. Un choix loin d’être anodin puisque cette ville située au Sahara, sur le littoral atlantique, est appelée à devenir un hub économique et diplomatique, voire la nouvelle capitale des provinces sahariennes.

Une source unique

L’information, qui cite des « sources marocaines », a été publiée le 23 octobre sur le site internet de la chaîne de télévision israélienne i24News, dont le propriétaire n’est autre que l’homme d’affaires Patrick Drahi, qui dispose de la nationalité marocaine. Depuis le 30 mai 2022, et l’inauguration de deux bureaux à Rabat et Casablanca, i24News est la première chaîne étrangère (et israélienne) à s’être établie au royaume. Pour autant, cette annonce n’a fait l’objet d’aucun commentaire de la part de responsables marocains et israéliens.