Économie

5G en Afrique : comment Huawei prépare le terrain

Depuis Bangkok, où il a invité plusieurs officiels africains des télécoms, le géant chinois a voulu entériner une nouvelle ère de l’internet mobile dédiée à la 5G.

Réservé aux abonnés
Par - Envoyé spécial à Bangkok
Mis à jour le 26 octobre 2022 à 09:30

Le logo chinois de Huawei et la promotion de la 5G sur la vitrine d’une boutique de Shenzhen, Chine. © Alex Tai/SOPA Images via ZUMA Wire/REA

Le lieu choisi est surprenant et a d’ailleurs empêché certains invités de venir, faute de visa. À Bangkok, capitale de la Thaïlande, Huawei, constructeur chinois d’équipements de réseaux de télécommunications et l’un des géants de ce secteur, a convié le 24 octobre une soixantaine de partenaires africains à venir assister à une opération séduction d’envergure autour de la 5G.

À Lire 5G, data, réseaux… À quoi ressemblera l’internet mobile des Africains en 2025

Au cours d’un après-midi placé sous le signe de cette nouvelle génération de l’internet mobile, hauts dirigeants de Huawei et quelques-uns des partenaires pionniers de la technologie – comme le plus grand opérateur du monde, China Telecom, ou le Saoudien Zain – ont présenté différents cas d’usage et réussites commerciales observés en Chine ou à travers les monarchies de la péninsule arabique.

La priorité pour 2023