Économie

Mauritanie – Mattel : la guerre est déclarée entre Mohamed Ould Bouamatou et Béchir El Hassen 

Alors que le processus de vente de l’opérateur télécom patine, la tension entre les deux actionnaires mauritaniens est montée d’un cran avec l’interpellation de Béchir Moulaye El Hassen, suite à une plainte déposée par son partenaire.   

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 19 octobre 2022 à 15:34

Les patrons mauritaniens Mohamed Ould Bouamatou et Béchir Moulaye El Hassen. © Montage JA

Le 13 octobre, Béchir Moulaye El Hassen, patron de Comatel et actionnaire de Mattel, a été convoqué à Nouakchott par la police. L’influent homme d’affaires a été libéré le lendemain, aux environs de 13 heures. Selon nos informations, il a dû s’expliquer face aux enquêteurs sur le montant réel de plusieurs prestations de consulting fournies à sa société et facturées 300 000 euros à Mattel, dans le cadre de différents projets de cession de l’opérateur mauritanien, entre 2012 et 2016.

Une plainte avait été déposée le 7 octobre par son partenaire Mohamed Ould Bouamatou, fondateur du groupe Bouamatou SA (BSA) et lui aussi actionnaire de Mattel.

Bataille à Tunis