Politique

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara donne son feu vert au retour de Blé Goudé

Un an et demi après son acquittement définitif de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale (CPI), l’ancien ministre a obtenu l’accord écrit du chef de l’État pour revenir en Côte d’Ivoire.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 18 octobre 2022 à 16:29

Charles Blé Goudé célèbre son acquittement le 31 mars 2021, à La Haye. © Peter Dejong/AP/SIPA

Feu vert pour Charles Blé Goudé. L’ancien ministre de Laurent Gbagbo a obtenu le 30 septembre l’autorisation d’Alassane Ouattara pour son retour en Côte d’Ivoire, un an et demi après son acquittement définitif par la CPI de crimes contre l’humanité. Celle-ci lui a été notifiée par écrit.

À Lire Côte d’Ivoire : depuis La Haye, Charles Blé Goudé en opération réhabilitation

Son passeport ordinaire lui avait été délivré le 30 mai dernier par l’ambassadeur de Côte d’Ivoire aux Pays-Bas. L’ancien syndicaliste étudiant, aujourd’hui âgé de 50 ans, avait alors assuré Alassane Ouattara de « toute sa gratitude et de sa reconnaissance pour son implication personnelle dans le processus de son retour en Côte d’Ivoire ».

Depuis, des négociations étaient en cours avec les autorités ivoiriennes, sous la houlette du chef de cabinet du président ivoirien, Claude Sahi Soumahoro. Plusieurs points étaient sur la table, comme la question de la sécurité entourant son arrivée et celle de sa