Économie

Côte d’Ivoire Terminal : Abidjan prêt à se mesurer à Pointe-Noire, Lomé et Tema

Le 1er novembre, le nouveau terminal à conteneurs d’Abidjan va officiellement démarrer ses services. Avec l’ambition de faire rapidement du port ivoirien l’une des principales escales maritimes de la côte ouest-africaine.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 20 octobre 2022 à 14:38

Le terminal est dimensionné pour pouvoir traiter 2 millions d’EVP par an. © Crédit Bolloré Ports

Le port d’Abidjan s’apprête à recevoir dans quelques semaines son deuxième terminal à conteneurs. Après avoir réalisé deux escales tests, à la fin d’octobre, sur des navires MSC, le Terminal à conteneurs numéro deux (TC2) démarrera officiellement ses opérations le 1er novembre, pour manutentionner dès le lendemain son premier porte-conteneurs, estampillé cette fois CMA CGM, et ses 15 000 équivalents-vingt-pieds (EVP).

Le terminal en profitera pour abandonner le nom de code dont il a été affublé dès l’origine du projet en mars 2013, pour prendre celui, commercialement mieux identifiable, de Côte d’Ivoire Terminal (CIT).

À Lire Face à la concurrence, le port d’Abidjan fait sa mue

Développer le transbordement