Politique

Burkina Faso : le mystérieux ballet d’Iliouchine II-76 en plein coup d’État

Deux avions de transport ont atterri à Ouagadougou les 30 septembre et 1er octobre, en plein putsch du capitaine Traoré, puis un troisième quelques jours plus tard, à Bobo-Dioulasso, et un quatrième cette semaine. À leur bord, d’intrigantes caisses, mais aussi des hélicoptères. Révélations.

Réservé aux abonnés
Par - envoyé spécial à Ouagadougou
Mis à jour le 15 octobre 2022 à 10:29

Photo d’illustration d’un Illiouchine II-76. © Artem Katranzhi from Bakashikha, Russia/CreativeCommons

L’affaire a de quoi intriguer. Le 30 septembre, quelques heures après le déclenchement du putsch par le capitaine Ibrahim Traoré et ses hommes, un Iliouchine II-76, un avion de transport de fabrication russe, s’est posé sur le tarmac de l’aéroport de Ouagadougou. Selon nos informations, il arrivait de Bakou, en Azerbaïdjan.

Mystérieuses caisses et hélicoptères