Économie

Engrais : Mostafa Terrab promet 4 millions de tonnes à l’Afrique

Dans un contexte de flambée des prix, le patron d’OCP réaffirme l’engagement du géant marocain des phosphates à faciliter l’accès aux engrais sur le continent.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 13 octobre 2022 à 11:12

Mostafa TERRAB © HOC

C’est un geste de plus contre la crise des engrais à laquelle est confrontée l’Afrique. Le patron d’OCP, Mostafa Terrab, s’est engagé à mettre à disposition du continent quelque 4 millions de tonnes d’engrais en 2023, afin de sécuriser les récoltes à venir.

À Lire Pourquoi les engrais sont devenus trop chers pour l’Afrique

L’annonce est intervenue le 11 octobre au cours d’un débat entre le dirigeant marocain, le patron de la Banque mondiale (BM), David Malpass, et la ministre norvégienne du Développement international, Anne Beathe, organisé lors des assemblées annuelles de la BM et du Fonds monétaire international (FMI) qui se déroulent jusqu’au 16 octobre, à Washington.

44 millions d’agriculteurs

Ces 4 millions, soit 80 % de la consommation annuelle estimée du continent en engrais phosphatés, représentent plus du double du volume distribué en Afrique par le groupe en 2021, et plus du quart de sa production totale prévue, selon le géant marocain des