Politique

Sénégal : dix choses à savoir sur Mimi Touré, fidèle de Macky Sall devenue rebelle

L’ex-Première ministre vient de claquer la porte de la majorité présidentielle, allant jusqu’à proposer une loi ciblant la famille du chef de l’État. Coup de projecteur sur le parcours de cette frondeuse qui fut la tête de liste aux dernières législatives.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 20 octobre 2022 à 09:04

Aminata Touré, ancienne Première ministre du Sénégal. © Montage JA : Sylvain Cherkaoui pour JA.

DIX CHOSES À SAVOIR SUR – Parmi les alliés de Macky Sall, elle était sans doute la plus capée. Mais depuis les législatives du 31 juillet, le divorce semble consommé entre Aminata « Mimi » Touré et le chef de l’État. Pour entériner ce clash politique, la députée, tête de liste de la coalition présidentielle lors de ces dernières élections, a déposé une proposition de loi « limitant l’exercice de fonctions et responsabilités dans les institutions de la République en rapport avec l’existence de liens familiaux avec le président de la République ».

À Lire Sénégal : quand Mimi Touré rompt avec Macky Sall

Une déclaration de guerre qui ne dit pas son nom mais qui vise, sans s’en cacher outre mesure, l’entourage proche de Macky Sall en particulier sa famille. Quelles sont les racines de « Mimi », la fidèle devenue rebelle, qui ne fait plus mystère de ses ambitions en vue de la présidentielle de 2024 ?

1. Népotisme

L’initiative est symbolique mais conforme à l’approche tonitruante de l’intéressée. Ce 10 octobre, Aminata Touré a déposé une proposition de loi « limitant l’exercice de fonctions et responsabilités dans les institutions de la République en rapport avec l’existence de liens familiaux avec le président de la République ».