Politique

Cameroun : fidèle allié de Biya, Cavayé Yeguié Djibril montre les dents et défend son perchoir

Président de la Chambre basse depuis près de trois décennies, l’élu sait son poste très convoité. Serait-il allé jusqu’à dénoncer de potentiels rivaux auprès de chefs d’État étrangers ?

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 5 octobre 2022 à 14:58

Cavayé Yeguié Djibril © MABOUP

La maladie l’a parfois affaibli mais les années ne l’ont pas adouci. Président de l’Assemblée nationale depuis 28 ans, Cavayé Yeguié Djibril, 80 ans, n’hésite pas à poursuivre ses rivaux au-delà des frontières. Sa dernière cible ? Un député, Kamssouloum Abba Kabir, pharmacien de son état, installé à Kousseri, chef-lieu du Logone-et-Chari dans l’Extrême-Nord, tout près de N’Djaména. Que s’est-il passé pour que l’ombrageux octogénaire le dénonce auprès de Mahamat Deby Itno, le président du Conseil militaire de transition (CMT) du Tchad ?

À Lire Cameroun : Cavayé Yeguié Djibril, dinosaure menacé d’extinction

« J’ai l’insigne honneur de porter à votre connaissance que nous avons reçu des informations précises selon lesquelles le député camerounais Kamssouloum Abba Kabir, questeur au bureau de l’Assemblée nationale, se livre à des activités de trafic d’armes de guerre le long des frontières Cameroun-Tchad », écrit Cavayé Yeguié Djibril dans une correspondance