Politique

Sénégal : après les législatives, le Parti socialiste vise déjà la présidentielle de 2024 

Réduit à peau de chagrin au sein de la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar (BBY), l’ex-parti unique tente de se restructurer en vue de la prochaine présidentielle. Présentera-t-il un candidat ?

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 4 octobre 2022 à 17:26

Aminata Mbengue Ndiaye, la présidente par intérim du Parti socialiste sénégalais. © Facebook Aminata Mbengue Ndiaye

Le chapitre des législatives s’étant clos avec l’élection de Amadou Mame Diop à la présidence de l’Assemblée nationale, le Parti socialiste (PS), deuxième force politique de la coalition au pouvoir Benno Bokk Yakaar (BBY), songe désormais à son avenir au sein de la majorité présidentielle.

À Lire Sénégal : le Parti socialiste touché mais pas coulé

L’ancien parti unique soutient Macky Sall depuis 2012. Mais, durant ces dix années de compagnonnage, il a vu son poids électoral s’effriter considérablement. Au Parlement, il n’est plus représenté que par cinq députés, contre quinze en 2017.

Alors que le président entretient le flou sur son intention de briguer un troisième mandat en 2024, des voix favorables à une candidature interne se font de plus en plus entendre au PS. « Nous ne pouvons pas attendre que le chef de l’État se décide. Il faut aller vite et faire un choix. Le temps joue contre nous », affirme un cadre de la formation sous le couvert de l’anonymat. 

Lutte de succession