Économie

Côte d’Ivoire : Olam Agri redouble d’ambition dans le coton et l’hévéa

La filiale du géant singapourien prévoit d’investir 150 millions d’euros sur trois ans pour accroître ses capacités de transformation.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 10 octobre 2022 à 11:27

Récolte du latex dans une plantation Olam d’hévéas. © Olam Agri

L’intérêt d’Olam, géant du négoce de matières premières agricoles, pour la Côte d’Ivoire ne se dément pas. Olam Agri, sa filiale dédiée aux activités agro-industrielles, a indiqué vouloir investir 100 milliards de francs CFA (environ 150 millions d’euros) sur les trois prochaines années, pour augmenter ses capacités locales de transformation du coton et de l’hévéa.

L’annonce est intervenue en marge d’une rencontre organisée à la fin de septembre à Abidjan, entre le Premier ministre ivoirien Patrick Achi et Neelamani Muthukumar, directeur financier d’Olam depuis 2016 et directeur en charge des opérations d’Olam Agri depuis le début de 2022 après la réorganisation globale des activités du groupe singapourien. Un entretien auquel a aussi participé Partheeban Theodore, cadre historique du géant du négoce, et représentant d’Olam en Côte d’Ivoire depuis 2000.

À Lire Coton : Olam pousse ses pions en Afrique de l’Ouest

Si le détail de l’investissement