Politique

Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié sonne la fin de la récréation

Alors que le PDCI-RDA s’est réuni en bureau politique ce jeudi dans son fief de Daoukro, l’ancien chef de l’État a exhorté ses cadres à cesser de se quereller. Ces derniers lui ont quant à eux demandé de briguer la présidence du parti lors de son prochain congrès.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 1 octobre 2022 à 00:43

Henri Konan Bédié lors du bureau politique du PDCI-RDA, le 29 septembre 2022, à Daoukro. © Com PDCI

C’est dans son fief de Daoukro, où il passe désormais la majeure partie de son temps, qu’Henri Konan Bédié (HKB) avait décidé de convoquer la 14e réunion du bureau politique du Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA). Ce 29 septembre, députés, maires, chefs coutumiers, hommes d’affaires et autres poids lourds du PDCI se sont rassemblés à l’Hôtel de la paix, paré de blanc et vert, les couleurs du parti. Des portraits grand format de l’ancien président complétaient la décoration.

À Lire Côte d’Ivoire : qui a l’oreille et l’entière confiance d’Henri Konan Bédié ?

En attendant l’arrivée de Bédié, régnait une ambiance de retrouvailles quelque peu goguenarde. Derrière les sourires, la tension était palpable. Les querelles internes de ces derniers mois ont en effet fini par éclater au grand jour. La parution d’une interview de l’ancienne patronne de la communication du PDCI, Djenebou Zongo, quelques jours plus tôt dans le journal Nouveau Réveil, proche du parti, a achevé de les dévoiler. Celle qui, durant une décennie, a fait partie du premier cercle du patron, dénonce sa mise à l’écart par certains cadres. Alors que les différents clans étaient réunis dans la même pièce ce jeudi, il y avait de l’électricité dans l’air.

Lutte de clans