Politique

Guinée : les dessous du tête-à-tête entre Mamadi Doumbouya et Karim Khan

Le président de la transition a reçu ce mercredi le procureur de la Cour pénale internationale en marge de l’ouverture du procès du massacre du 28 septembre 2009.

Réservé aux abonnés
Par - à Conakry
Mis à jour le 29 septembre 2022 à 15:01

De g. à d. : Alphonse Charles Wright, ministre guinéen de la Justice, Karim Khan, procureur de la CPI, et Mamadi Doumbouya, le 28 septembre 2022 au palais Mohammed V de Conakry. © Présidence de la République de Guinée

Le Britannique Karim Khan, successeur de Fatou Bensouda au poste de procureur de la Cour pénale internationale (CPI), a été reçu ce 28 septembre par Mamadi Doumbouya au palais présidentiel Mohamed V de Conakry. Les deux hommes ont signé un accord de coopération qui permet à la CPI de garder un œil sur le bon déroulé du procès du massacre du 28 septembre 2009.

Dadis à la barre

Treize ans jour pour jour après les faits, la Guinée a en effet commencé à juger les responsables présumés des exactions perpétrées contre les manifestants qui s’étaient rassemblés ce jour-là au stade du 28-Septembre. L’ancien président de la transition, Moussa Dadis Camara, a comparu à la barre, aux côtés de ses dix co-accusés.

À Lire Cedeao : vers de nouvelles sanctions pour le Mali et la Guinée ?