Économie

De Dakar à Alger, la low-cost Transavia transforme l’essai

Sur le point d’ouvrir les lignes Lyon-Dakar, Paris-Béjaïa ou encore Nantes-Oran, la filiale d’Air France consacre désormais 30 % de ses capacités à l’Afrique. 

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 29 septembre 2022 à 08:48

L’intégralité de la flotte de Transavia, 100 appareils Boeing 737-800, va être remplacée par des A320 neo. © Transavia

Alors que les compagnies aériennes réduisent traditionnellement la voilure après la saison estivale, Transavia France, membre low-cost du groupe Air France-KLM, a lancé le 14 septembre une nouvelle ligne Paris-Sétif et inaugurera ce 1er octobre son Paris-Bejaïa.

Viendront ensuite, pour l’Algérie, un Nantes-Oran, un Lyon-Béjaïa et un Lyon-Constantine, tandis que la compagnie ouvrira à la fin du mois d’octobre sa deuxième ligne sénégalaise, l’axe Lyon-Dakar.

À Lire France-Algérie : cinq questions pour comprendre les relations aériennes entre les deux pays

Un Nantes-Dakar « au-delà des attentes »