Politique

Frères musulmans : le prédicateur Youssef al-Qaradawi est mort

Cet Égyptien naturalisé qatari, considéré comme l’un des pères spirituels de la confrérie, est mort à l’âge de 96 ans, à Doha.

Par
Mis à jour le 26 septembre 2022 à 18:21

Youssef al-Qaradawi © Karim JAAFAR / AL-WATAN DOHA /AFP

L’éminence grise des Frères musulmans, « l’imam Youssef al-Qaradawi est décédé après avoir dédié sa vie à faire connaître l’islam et à défendre sa communauté », peut-on lire sur son compte officiel qui annonce son décès.

Considéré comme l’un des pères spirituels de la confrérie fondée en 1928 en Égypte, Youssef al-Qaradawi a été emprisonné à plusieurs reprises dans son pays où les Frères musulmans sont désormais considérés comme « terroristes », et encourent la peine de mort.

À Lire Les 50 influents : Youssef al-Qaradawi, prédicateur sur Al-Jazira

Le cheikh Qaradawi, condamné par contumace à la peine de mort en Égypte, vivait depuis de longues années au Qatar, qui ne s’est réconcilié que récemment avec l’Égypte – désormais dirigée par l’ancien maréchal Abdel Fattah al-Sissi, architecte du renversement du président issu des Frères musulmans Mohamed Morsi en 2013.

Sermons sur Al-Jazeera

Le célèbre prédicateur, dont les sermons étaient souvent retransmis par la chaîne satellitaire qatarie Al-Jazeera, présidait l’Union internationale des savants musulmans, une association de religieux sunnites basée dans ce petit émirat gazier du Golfe. Sa fille Ola al-Qaradawi est elle-même poursuivie en Égypte pour « appartenance à une organisation interdite » et « participation à son financement ». Elle a déjà passé quatre années et demi en détention préventive et, si elle a été libérée fin 2021, les charges retenues contre elles n’ont pas été levées.

(avec AFP)