Société

Football : le Maroc, meilleur partenaire des sélections subsahariennes

Comme avant chaque grande compétition internationale, le Maroc accueille une série de matchs amicaux joués par des sélections africaines, la fédération royale ayant noué de nombreux partenariats sur le continent.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 28 septembre 2022 à 09:20

Fouzi Lekjaâ, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Fouzi Lekjaa, President of Morocco’s Royal Football Federation (FRMF) pictured during an interview on June 7, 2018, in the capital Rabat. – The award on June 13 of the 2026 World Cup to North America was met with bitter disappointment in Morocco, after its fifth failed bid to host the tournament. © FADEL SENNA / AFP

« On est un peu ici comme chez nous. Nous avons nos habitudes, les joueurs s’y sentent bien, car le Maroc dispose d’infrastructures sportives ou hôtelières de très bonne qualité. » Le président de la Fédération burkinabè de football (FBF), Lazare Bansse, n’a pas, pour des raisons personnelles, effectué le voyage jusqu’à Rabat, où les Étalons avaient deux matchs au programme face à la RD Congo et aux Comores (les 23 et 27 septembre). Mais il ne tarit pas d’éloges sur le pays hôte, et les présidents des autres fédérations présentes au Maroc lors de cette première trêve internationale de la saison 2022-2023 auraient pu tenir les mêmes propos.

Quarante-cinq partenariats en Afrique

À cette période, les sélections africaines auraient théoriquement dû disputer les 3e et 4e journées des qualifications pour la CAN en Côte d’Ivoire. Mais le décalage de juin-juillet 2023 à janvier-février 2024 de