Finance
 © Jeune Afrique

Cet article est issu du dossier

Classement exclusif : les 300 champions de la finance

Voir tout le sommaire
Économie

Exclusif – Sanlam, Wafa, Axa, Sunu… Le classement des 100 champions de l’assurance en Afrique

Porté par la reprise économique de 2021, le secteur retrouve des couleurs. Un marché en pleine recomposition où, aux côtés de Sanlam et Allianz, des acteurs comme Sunu et NSIA multiplient les opérations d’acquisition.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 11 octobre 2022 à 18:33

© Jeune Afrique

300 CHAMPIONS DE LA FINANCE – Après les craintes de grave dépression, et à l’image du net retour de la croissance sur le continent en 2021, le monde de l’assurance a retrouvé ses esprits l’an dernier, et même un peu plus. En témoigne notre « Top 100 exclusif », dont les chiffres d’affaires cumulés s’affichent en hausse de 7,6 %, au niveau record de 55,5 milliards de dollars. Pas si mal pour ces champions, qui progressent même plus vite que le secteur. Selon les statistiques annuelles du Swiss Re Institute, le marché africain des assurances aura augmenté l’an dernier de 6,2 %, atteignant un total de 74,19 milliards de dollars de primes, à 69,2 % en non-vie.

À Lire [Classements] Qui sont les 300 champions de la finance africaine ?

Mieux, l’Afrique apparaît même comme ayant été, en 2021, la deuxième région du monde qui affichait la croissance la plus forte, derrière l’Union européenne (6,9 %). Car, l’an dernier, le marché mondial de l’assurance, estimé à 6 860 milliards de dollars, n’aura que faiblement augmenté (+ 3,4 %), plombé par la Chine (– 1,7 %),  en attendant les effets, cette année, des nouvelles disruptions liées à la guerre en Ukraine, à la crise du Covid en Chine ou aux inondations en Afrique du Sud.

À Lire Exclusif : Standard Bank, Attijariwafa, Ecobank, Access Bank… Le classement des 200 champions africains de la banque

Avec une valeur représentant en moyenne 2,7 % du PIB continental, le taux de pénétration des assurances a pourtant stagné. Il demeure l’un des plus faibles du monde alors que, par comparaison, la moyenne mondiale s’établit à 7 %. Les pays à la pointe en 2021 concernant cet indicateur sont le Maroc (4 % du PIB), Maurice (2,8 %), la Tunisie et le Kenya (2,2 % chacun), le Togo (1,4 %) ou la Côte d’Ivoire (1,2 %). Sans compter l’Afrique du Sud, loin devant, avec un niveau équivalant à 12 % du PIB, en raison de ses systèmes de retraite et d’un secteur industriel et minier développé.