Politique

Sénégal : Amadou Ba, un revenant… et un dauphin ?

Nommé à la primature le 17 septembre, l’ancien ministre est un homme ambitieux mais patient, dont le choix ne révèle rien ou presque des intentions de Macky Sall pour 2024.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 27 septembre 2022 à 11:06

Amadou Ba, Premier ministre sénégalais. © The Yomiuri Shimbun via AFP.

« Il est capable, affable et serviable quand il le veut bien. Et en politique, il discute avec tous les camps. » Cette personnalité sénégalaise blanchie sous le harnais, dont le carnet d’adresses ratisse large, ne tarit pas d’éloges envers le nouveau Premier ministre de Macky Sall. Et pourtant, la même source ne fait pas mystère de ses propres affinités avec l’un des principaux leaders de l’opposition.

À Lire Sénégal : l’équipe d’Amadou Ba, entre arrivées surprises et ministres inamovibles

Lorsque nous l’avions rencontré à Dakar, au début de décembre 2021, à quelques encablures d’élections locales maintes fois reportées, Amadou Ba ne s’en cachait pas. « Je parle à tout le monde », résumait-il, assumant des contacts d’un bout à l’autre de l’échiquier politique. Un profil de médiateur précieux pour le président Macky Sall, au terme d’une année électorale chargée – des législatives ont suivi les locales – et alors que se profile la présidentielle de février 2024. N’avait-il pas, dans une autre vie, été le supérieur d’Ousmane Sonko, l’opposant radical issu, comme lui, de l’administration des impôts ?

Allié de la première heure