Finance
 © Jeune Afrique

Cet article est issu du dossier

Classement exclusif : les 300 champions de la finance

Voir tout le sommaire
Économie

[Classements] Qui sont les 300 champions de la finance africaine ?

Quelles sont les banques qui ont engrangé le plus de bénéfices ? Dans le secteur de l’assurance, quelles compagnies ont gagné le plus de parts de marché ? Jeune Afrique fait le bilan de l’année en publiant son classement exclusif des 200 premières banques et des 100 premiers assureurs du continent.

Mis à jour le 11 octobre 2022 à 18:32

© Jeune Afrique

300 CHAMPIONS DE LA FINANCE – Comme chaque année, Jeune Afrique vous présente son grand bilan de la finance africaine et ses classements exclusifs des 200 plus grandes banques et des 100 premiers assureurs. Cette édition comme les précédentes reflète les bouleversements de l’économie mondiale. Nos données chiffrées, qui portent sur l’exercice 2021, traduisent un fort redressement du secteur financier, en phase de sortie de la grande crise sanitaire de Covid-19.

Après le grand trou d’air de 2020, l’activité commerciale et les marges d’intermédiation se sont nettement redressées pour les banques, de même que l’émission de primes pour les assureurs, lesquels connaissent même une année record. Dans un contexte de mutation dans le domaine énergétique et en attendant la nouvelle tempête née de la guerre en Ukraine, en particulier le retour d’une forte inflation et des hausses de taux, les acteurs ont par ailleurs repris les mouvements de consolidation, notamment en Afrique de l’Ouest.

Méthodologie

Les deux classements Top 200 banques et Top 100 Assurances sont établis par la rédaction de Jeune Afrique en totale indépendance. Notre base de données comprend 1 393 groupes bancaires et filiales (chiffre en baisse de 16 %) ainsi que 1 001 sociétés d’assurances (en hausse de 61 %).

À Lire Exclusif : Standard Bank, Attijariwafa, Ecobank, Access Bank… Le classement des 200 champions africains de la banque

Chacune de ces entreprises a été contactée au moins une fois par la rédaction et parfois jusqu’à dix fois. Au terme d’un travail de collecte de quatre mois, coordonné par la cellule classements de JA, 490 réponses émanant de groupes bancaires ont été obtenues. Pour le classement des assureurs, nous avons reçu 296 réponses. Ces données nous ont permis de réaliser les deux palmarès. Les banques sont classées par ordre décroissant sur le critère du total de bilan exprimé en dollars américains. Les assureurs le sont sur la base de leur chiffre d’affaires dans cette même monnaie. La plupart des résultats financiers étant publiés en devises nationales, ils sont convertis en dollar, au taux de change du 31 décembre 2021 (source : Oanda.com).

Cliquer sur l’image pour accéder au site.

Cliquer sur l’image pour accéder au site.

Les variations du Top 200 Banques (bilan) et du Top 100 (chiffre d’affaires) sur l’exercice précédent sont également calculées en dollars, d’où, selon l’évolution des taux de change, de possibles différences par rapport aux variations en monnaies nationales publiées par les entreprises elles-mêmes. Pour la première fois cette année, figure le résultat net dans le domaine des banques.

Les éléments financiers, pour l’essentiel des comptes audités, ont tous une source clairement identifiée. Ils nous ont été, pour la plupart, communiqués par les entreprises. Dans les cas où la rédaction n’a pas été à même d’obtenir d’informations actualisées provenant de sources fiables, nous avons conservé les chiffres de l’édition précédente (en italique et en gras). À noter qu’après deux ans sans données actualisées d’un établissement bancaire ou d’assurance, celui-ci disparaît de nos palmarès.