Politique

Mali : les députés français voient grand

| Par
Quelque 4 000 Français et 6 300 soldats de la Misma (dont les Tchadiens) sont déployés au Mali.

Quelque 4 000 Français et 6 300 soldats de la Misma (dont les Tchadiens) sont déployés au Mali. © www.defense.gouv.fr/

Une mission d’information sur l’opération Serval, comprenant quatorze députés français, doit se rendre dans la plupart des pays ayant participé à la guerre au Mali.

Les quatorze députés français membres de la mission d’information sur l’opération Serval voient les choses en grand et en ont visiblement les moyens. À partir du 10 avril, ils se rendront dans la plupart des pays africains concernés, de près ou de loin, par l’intervention française au Mali. Ceux qui ont envoyé des soldats, comme le Tchad, le Niger, le Burkina, le Nigeria, le Sénégal, la Côte d’Ivoire ou le Togo. Ceux qui, comme la Mauritanie et l’Algérie, n’en ont pas envoyé – « on veut savoir pourquoi », précise un député. Et même ceux qui, bien qu’éloignés du théâtre des opérations, accueillent sur leur territoire des bases militaires françaises, comme le Gabon et Djibouti. Objectif : « Voir ce qui a marché, mais aussi ce qui n’a pas marché », indique Christophe Guilloteau, l’un des deux rapporteurs de la mission.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte