Diplomatie

Tchad – Soudan : Déby Itno et son « ami » El-Béchir

Idriss Déby Itno et Omar el-Béchir.

Idriss Déby Itno et Omar el-Béchir. © AFO/Montage J.A.

Face à la menace d’une reprise de la rébellion de Timan Erdimi au Tchad, le président Idriss Déby Itno a tenu à s’assurer de la solidité de l’alliance avec son voisin du Soudan, Omar el-Béchir.

Pourquoi Moussa Mahamat Faki, le ministre tchadien des Affaires étrangères, a-t-il fait un rapide aller-retour à Khartoum le 25 mars ? Pour remettre un courrier du président Idriss Déby Itno à Omar el-Béchir, son homologue soudanais – un pli scellé dont le contenu n’a pas été révélé. Mais on sait que, le 21 mars, Timan Erdimi, l’ancien leader des rebelles de l’Union des forces de la résistance (UFR), a annoncé son intention de reprendre les armes contre son oncle, le président Déby. Et que la présence de plusieurs de ses partisans a été signalée au Darfour, de l’autre côté de la frontière soudanaise (Erdimi, lui, est au Qatar). Sans doute le président tchadien a-t-il tenu à s’assurer de « l’amitié » d’El-Béchir, qui, avant les accords de paix de 2009, avait soutenu Erdimi. En ce qui concerne la Centrafrique, en revanche, aucune ambiguïté : les deux hommes étaient convenus depuis quelque temps de « lâcher » le soldat Bozizé, jugé par eux peu fiable.

>> Lire le récit exclusif de la chute de Bozizé

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte