Société

L’affaire Pogba, telenovela afro sur fond de zizanie familiale

Accusé notamment de tentative d’extorsion sur son frère Paul, Mathias Pogba a été placé en détention provisoire. Il se dit maintenant victime d’un second cercle de maîtres chanteurs.

Mis à jour le 24 septembre 2022 à 10:20
Damien Glez

Par Damien Glez

Dessinateur et éditorialiste franco-burkinabè.

© Damien Glez

Même si Paul Pogba est né dans la commune de Lagny-sur-Marne, en région parisienne, ses aînés, Mathias et Florentin – footballeurs eux aussi –, ont vu le jour à Conakry. C’est pourquoi la Guinée se passionne pour les rocambolesques accusations d’extorsion de fonds qui font la une de la presse. Qu’y a-t-il pourtant d’africain dans cette affaire, dont les ressorts judiciaires commencent à se déployer ? « Rien », scandent des Guinéens qui considèrent que le sens,  censément inné, de la famille a été dévoyé chez les Pogba par le monde gangrené du foot-business.

Linge sale en public

Pour les uns, c’est l’aîné Mathias, peut-être jaloux, qui aurait violé le tabou familial en s’impliquant dans la tentative d’extorsion. Pour d’autres, plus minoritaires dans les médias, c’est le plus célèbre des frères, Paul, qui aurait négligé d’« arroser » sa grande famille. S’il est vrai que les brouilles familiales surviennent aussi sur le continent africain, celle-là a pris des proportions qui dépassent l’entendement. Le champion du monde a été « kidnappé », le 19 mars dernier, puis séquestré, à Chanteloup-en-Brie, par des hommes encagoulés et armés de fusils d’assaut, qui réclamaient 13 millions d’euros pour ingratitude financière. Celui que l’on surnomme la « Pioche » aurait versé 100 000 euros.

À Lire Pogba contre Pogba : marabout, extorsion et guerre fratricide

Ce lavage de linge sale en public a désormais largement débordé le cadre familial. Mathias a été mis en examen pour « extorsion en bande organisée » et « participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime ». Au terme d’une garde à vue, il a été placé en détention provisoire, où il a rejoint des proches de la fratrie. Après un dédain diffusé sur les réseaux et des promesses de révélations tonitruantes, il se dit lui-même victime d’un « second cercle » de maîtres-chanteurs.

Du point de vue des résidents de cette Europe où se déroule le sordide feuilleton, l’africanité réside aussi dans la mise en lumière surréaliste des marabouts, avec l’accusation de tentative de maraboutage de Kylian Mbappé. Les chaînés de télévision BFMTV ou C8 n’ont pas hésité à inviter des « professeurs-guérisseurs » et autres présumés « jeteurs de sorts »…

Alors, plutôt française ou plutôt guinéenne, la guerre des Pogba ? Elle est en tout cas de moins en moins sportive : à deux mois de la Coupe du monde au Qatar, Paul Pogba n’a pas été retenu dans la liste de Didier Deschamps pour les matches de préparation. Mais pour cause de blessure au genou !