Politique

Bénin : le verdict du FBI dans la tentative présumée d’empoisonnement de Boni Yayi

| Par Jeune Afrique
Boni Yayi et Patrice Talon.

Boni Yayi et Patrice Talon. © AFP

Le laboratoire scientifique du FBI américain a rendu son expertise dans la tentative d’empoisonnement présumée de Boni Yayi. Ses conclusions apportent des précisions sur les risques qu’auraient encourus le chef d’État béninois dans cette affaire.

Sollicité en décembre 2012 après la tentative d’empoisonnement dont a été victime le président Thomas Boni Yayi, le laboratoire scientifique du FBI américain a officiellement transmis aux autorités béninoises le rapport d’analyses toxicologiques des cachets incriminés. Selon une source proche du Palais de la Marina, ce document daté du 29 mars confirme la « dangerosité » des produits analysés, qui « n’étaient pas censés provoquer la mort du chef de l’État, mais auraient déclenché des troubles graves, par exemple une paralysie musculaire partielle ». Les conclusions du rapport seront versées au dossier de demande d’extradition de l’homme d’affaires Patrice Talon, l’auteur présumé de la tentative de destitution du président, qui est réfugié en France. La cour d’appel de Paris devait examiner l’affaire sur le fond le 17 avril.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte