Finance
 © Jeune Afrique

Cet article est issu du dossier

Classement exclusif : les 300 champions de la finance

Voir tout le sommaire
Économie

Banques africaines : 25 milliards de profits et 25 champions continentaux

L’étude de la santé financière des deux cents premières banques du continent confirme l’amélioration très forte de leurs profits après la pandémie de Covid.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 30 septembre 2022 à 13:42

© Jeune Afrique

300 CHAMPIONS DE LA FINANCE – En matière de rentabilité, l’année 2021 a été, tout comme en termes d’activité, un exercice de fort redressement pour les leaders africains du secteur bancaire.  Pour les 168 groupes à propos desquels nous disposons de données complètes sur 2021, aucun n’affiche de pertes, et leur résultat net cumulé ressort à 25,8 milliards dollars ! Par comparaison, cela représente, pour ces mêmes groupes, une hausse de plus de 40 % en 2020, variation qui prend en compte aussi les évolutions des taux de change des monnaies locales et des périmètres des banques.

À Lire [Classements] Qui sont les 300 champions de la finance africaine ?

Leur rentabilité commerciale, à savoir les profits nets rapportés au produit net bancaire s’affiche sur 2021 à 32,94 %, un excellent niveau. À titre de comparaison, le groupe BNP Paribas, au plan mondial, a enregistré un ratio de 20,5 % l’an dernier. Ces mêmes 168 groupes enregistrent, par ailleurs, en moyenne un ratio de résultat net sur leur total de bilan de 1,3 %. Le sud-africain Firstrand présente le résultat net le plus important  (1,76 milliard de dollars) et vient d’enregistrer un bénéfice historique au cours du premier semestre de 2022 !  Juste derrière dans ce classement, son compatriote Standard Bank (1,76 milliard de dollars également, en hausse de 44 %) a lui aussi été tiré par la reprise commerciale de ses clients.

À Lire Exclusif : Standard Bank, Attijariwafa, Ecobank, Access Bank… Le classement des 200 champions africains de la banque