Économie

Tunisie : BH Bank, un nouveau patron et trois ans pour muter

Durant les trois ans du mandat du prochain directeur général, qui doit arriver le 1er octobre, celui-ci devra accompagner la banque publique vers un rapprochement avec ses homologues… ou vers la privatisation.

Réservé aux abonnés
Par - à Tunis
Mis à jour le 15 septembre 2022 à 19:45

Siège de la BH Bank (ex-Banque de l’Habitat), à Tunis. © Rais67.

Sa nomination ne fera pas la Une des journaux. Mais le profil du prochain directeur général de la BH Bank (ex-Banque de l’Habitat), qui prendra ses fonctions le 1er octobre, sera examiné de près par les analystes. La prochaine figure de proue de la banque publique aura-t-elle un tropisme international ou national ? Sera-t-elle issue du milieu bancaire ou bien haut fonctionnaire ?

En ces temps d’incertitudes aussi bien économiques que politiques, toute information, même mineure, est disséquée. Le possible accord entre la puissante centrale syndicale, l’UGTT, et le gouvernement pour augmenter les salaires du secteur public de 3,5 % en est la preuve. Aussitôt, les observateurs y ont vu la volonté des deux parties d’afficher une unité – même de façade – pour rassurer le Fonds monétaire international (FMI) afin de débloquer rapidement un nouveau prêt pour le pays. Or, celui-ci implique des