Actualités

Algérie : l’hôtel où Emmanuel Macron a dîné fermé par les autorités

L’hôtel Liberté d’Oran où le président français a dîné en privé lors de sa visite de trois jours en Algérie a été fermé par les autorités locales. Trois autres établissements du groupe ont subi le même sort.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 16 septembre 2022 à 12:38

L’hôtel Liberté à Oran. © Facebook Liberté Hotels Oran

L’hôtel Liberté à Oran, où le président français Emmanuel Macron a dîné en privé le 26 août, a été fermé le 13 septembre sur ordre de la wilaya (préfecture), selon des informations de Jeune Afrique. Les trois autres hôtels du groupe à Oran, propriété de l’homme d’affaires et mécène Mohamed Affane, ont également été fermés dans la foulée.

Joint par téléphone, un responsable de l’hôtel Liberté confirme la fermeture des quatre établissements, « jusqu’à nouvel ordre, pour des raisons techniques ». La fermeture de ces quatre hôtels de prestige fait suite à une décision du wali qui y a dépêché des commissions de contrôles techniques, d’hygiène et de tourisme peu de temps après le dîner qui y a été organisé en l’honneur d’Emmanuel Macron et de ses invités triés sur le volet.

Établissements prestigieux