Politique

WikiLeaks – Algérie : dans la chambre de Boumédiène

| Par

Casanier, ascétique et mystérieux, le président algérien Houari Boumédiène, qui a pris le pouvoir en juin 1965 après son coup d’État contre Ahmed Ben Bella, attise l’intérêt des diplomates de l’ambassade des États-Unis à Alger, qui surveillent non seulement son action politique mais aussi sa vie privée.

Le chef de l’État s’est marié en 1973 (il avait alors 41 ans) avec Anissa el-Mansali, une jeune avocate divorcée. Cette union restera secrète pendant des mois. Photographes et journalistes algériens sont priés de ne pas mentionner publiquement le nom de l’épouse du raïs. Dans un câble daté du 6 mars 1974, un diplomate américain note que le ministère algérien de l’Information a même interdit aux correspondants étrangers de signaler la présence de la première dame lors d’un congrès des femmes arabes et africaines qui se tient à Alger à la même date.

"Moeurs légères"

Mariage secret, couple heureux ? Pas tout à fait, à en croire un autre mémo de l’ambassade intitulé « Les deux visages de Boumédiène » et expédié à Washington le 21 mai 1974. Son rédacteur affirme que le chef de l’État algérien, confronté à des difficultés politiques, songe à mettre un terme à son mariage. « Le principal reproche que lui adresse son entourage est sans doute d’avoir épousé une femme divorcée de moeurs légères, dont la filiation est incertaine (mi-européenne et chrétienne), écrit le diplomate. Boumédiène avait obtenu un dossier complet [de ses services secrets] sur son passé, mais il n’a pas fait cas des conseils de ceux à qui il a lié sa fortune. »

« Femme de moeurs légères », Anissa ? C’est ce dont l’ambassadeur Richard Parker se fait l’écho, le 4 août 1975, citant – sans la moindre source ni vérification – des rumeurs qui circulaient dans le sérail algérois laissant accroire que l’épouse du président avait eu « une relation » avec Cherif Belkacem, ministre d’État, avant que celui-ci ne la présente à son chef et ami Boumédiène.

>> Retour au sommaire du dossier WikiLeaks

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte