Finance
 © Jeune Afrique

Cet article est issu du dossier

Classement exclusif : les 300 champions de la finance

Voir tout le sommaire
Économie

Exclusif : Standard Bank, Attijariwafa, Ecobank, Access Bank… Le classement des 200 champions africains de la banque

Marqué par une nette reprise post-Covid, l’exercice 2021 voit les établissements africains connaître un retour de forme inédit. Avant le revirement radical du contexte macroéconomique mondial né de l’agression de l’Ukraine en février 2022.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 11 octobre 2022 à 18:33

© Jeune Afrique

300 CHAMPIONS DE LA FINANCE – Coincée entre la décrue de la crise liée au Covid, à la fin de 2020, et le début de la guerre en Ukraine, le 24 février 2022, l’année 2021 fait figure de période de relance pour le secteur bancaire. En témoigne le total du bilan de nos 200 champions, qui fait un bond de 11,01 %, à 2 192,57 milliards de dollars. Un record ! Quant au produit net bancaire (PNB), il a connu un revirement total. Après une chute de 14,7 % en 2020, ce PNB s’est envolé de 16,59 % l’an dernier, atteignant 83,25 milliards de dollars, à un cheveu de celui de 2019 (83,72 milliards).

Cette photographie se vérifie au niveau sous-régional, par exemple pour l’ensemble des établissements dans la zone Uemoa. Selon le rapport 2021 de la Commission bancaire, le total de bilan des 155 établissements bancaires agréés par le régulateur y a bondi de 17,1 % en 2021, à 55 356 milliards de F CFA (84,4 milliards d’euros). Ce dont témoigne, aussi, la hausse, l’an dernier, de 26 % (en francs CFA) du bilan, et celle de 15,3 % de son PNB de Société générale Côte d’Ivoire, la première banque du pays.

À Lire Oragroup : cinq questions pour comprendre les remous autour de la vente du groupe bancaire

Comme l’an dernier, le top 10 demeure étonnamment stable et est constitué des dix mêmes noms (en cumulant les deux entités d’Absa). Cette élite reste dominée par Standard Bank, talonnée désormais par National Bank of Egypt, qui devrait souffrir toutefois, en 2022, de la dévaluation de la livre. Avec Misr, l’Égypte place deux champions dans ce top 10, tout comme le Maroc. Quant à l’Afrique du Sud, elle en affiche six.

Bouffée d’oxygène