Politique
Faure Essozimna Gnassingbé, le  21 avril 2022 à Cinkassé, dans la région des Savanes. © Emmanuel Pita

Cet article est issu du dossier

Togo : le prix de la stabilité

Voir tout le sommaire
Économie

Togo : Nathalie Bitho, artisane d’une Chambre de commerce 2.0

L’experte-comptable a été nommée par l’État à la tête de la CCI-Togo en janvier 2021, avec l’objectif de la moderniser en profondeur, notamment en donnant voix aux régions. Une mission désormais presque accomplie.

Réservé aux abonnés
Par - À Lomé
Mis à jour le 3 novembre 2022 à 16:16

L’experte-comptable Nathalie Bitho, présidente de la délégation spéciale consulaire de la chambre de commerce et d’industrie du Togo. © DR

Nommée le 5 janvier 2021 présidente de la délégation spéciale consulaire de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCI-Togo) – une direction provisoire mise en place par l’État à la suite d’un conflit lié à l’organisation des élections consulaires –, Nathalie Manzinèwè Bitho a pour mission de réformer l’institution.

Très active – elle travaille même pendant ses congés –, passionnée par l’entrepreneuriat, la gérante du cabinet d’expertise-comptable International Investment Corporation (IIC) a suivi un parcours particulièrement riche en expériences, au cours desquelles elle a toujours cultivé avec acharnement son esprit de leader. « Pour moi, réussir était une obligation. Aussi, je me suis toujours imposé un rythme de travail et une rigueur » avec, pour autre principe, « l’oubli du genre », insiste-t-elle.

À Lire Innov’up, un incubateur dédié aux femmes inauguré à Lomé

Pour autant, Nathalie Bitho confie avoir pris pour modèles les Nana Benz – ces femmes d’affaires qui, dès les années 1970-1980, ont su tirer profit du commerce du pagne jusqu’à créer de véritables empires en Afrique de l’Ouest. « Une inspiration qui m’a incitée à imiter les bonnes pratiques de ces dames », souligne la cheffe de la CCI-Togo, qui rappelle le « leadership naturel » des femmes togolaises et encourage à ce qu’elles soient plus nombreuses à occuper des postes décisionnels.