Politique

Climat – Gabon : la « green team » d’Ali Bongo Ondimba

Décidé à faire du Gabon un pays leader dans la préservation de la forêt du bassin du Congo, Ali Bongo Ondimba mobilise depuis de nombreuses années ses proches et sa diplomatie sur le terrain climatique, où sont également présents ses voisins congolais Félix Tshisekedi et Denis Sassou Nguesso.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 11 septembre 2022 à 16:02

La task force « climat » de Ali Bongo Ondimba. © Montage JA

GR – Ali Bongo_2

GR – Ali Bongo_2

Une Semaine africaine du climat organisée à Libreville début septembre ; un appel à la mobilisation des opinions africaines en prélude la COP 27 prévue à Sharm El Sheikh en Égypte…  Président du groupe africain des négociateurs sur le climat, Ali Bongo Ondimba (ABO) est l’un des chefs d’État africains les plus investis dans la lutte contre le réchauffement climatique et la protection de la nature. Cette ambition est portée par une task force, dont fait partie en première ligne Akim Daouda, le patron du Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS), qui a annoncé le 5 septembre dernier avoir été mandaté par l’État gabonais pour la commercialisation des crédits carbone dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques.

Très impliqué lui aussi dans les politiques de préservation et de gestion durable des ressources naturelles, Christian Tchemambela, le secrétaire exécutif