Politique

Elizabeth II et Nelson Mandela, une si longue amitié

Après l’accession au pouvoir de Nelson Mandela en 1994, la reine d’Angleterre et le président sud-africain n’ont cessé d’afficher leur proximité.

Réservé aux abonnés
Par - à Johannesburg
Mis à jour le 9 septembre 2022 à 10:58

Elizabeth II et Nelson Mandela, en 1995 en Afrique du Sud. © Times Newspapers Ltd/RE/REX/SIPA

C’étaient Elizabeth et Nelson. La reine d’Angleterre et le président sud-africain s’appelaient simplement par leurs prénoms. « On lui disait en rigolant : “qu’est-ce que c’est bien d’être toi, tu peux appeler la reine par son prénom”, se rappelle Ndileka Mandela, première petite-fille de Madiba. Je me souviens d’une fois où la reine avait téléphoné et l’appel avait été transféré dans la pièce où grand-père était assis avec nous. Ils se parlaient comme deux amis. »

À Lire Mort d’Elizabeth II : la reine et l’Afrique, sept décennies d’histoire

La reine avait un lien particulier avec l’Afrique du Sud. Depuis le jardin de sa résidence du Cap, où elle séjourne pour une tournée africaine, la jeune Elizabeth prononce un discours resté célèbre à l’occasion de ses 21 ans. « Toute ma vie, qu’elle soit courte ou longue, je la consacrerai à vous servir et à servir notre grande famille impériale, assure-t-elle à la radio. Je suis peut-être à 6 000 miles du pays où je suis née, mais je ne suis certainement pas à 6 000 miles de chez moi. »

Pretoria tourne le dos à la couronne