Politique

Côte d’Ivoire : pourquoi Albert Mabri Toikeusse intègre le RHDP

Après plusieurs mois de négociations, le président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) rallie finalement la formation d’Alassane Ouattara. Coulisses.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 8 septembre 2022 à 14:41

Albert Mabri Toikeusse, en juin 2018, à Abidjan. © Issam Zejly pour JA

Avant de prendre sa décision, Albert Mabri Toikeusse a dû chercher à convaincre, durant plusieurs semaines, le bureau de son parti et ses militants. Depuis plusieurs mois, Alassane Ouattara (ADO) insistait pour qu’il intègre le RHDP, alors que lui plaidait dans un premier temps pour une alliance entre leurs formations respectives.

Ce que le chef de l’État a refusé, et l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a finalement cédé. Son retour se fera avant la fin de septembre – ADO avait souhaité que ce dernier en fasse l’annonce avant la fête nationale, le 7 août –, le temps de procéder à d’ultimes ajustements. Les deux hommes doivent se revoir ce 8 septembre, en fin d’après-midi.

Manque de solidarité