Politique

Maroc : Israël rappelle son ambassadeur

Visé par des accusations de harcèlement, d’exploitation sexuelle et de malversations financières, l’ambassadeur israélien David Govrin a été rappelé par l’État hébreu à Tel-Aviv.

Mis à jour le 6 septembre 2022 à 16:12

David Govrin, chef du bureau de liaison israélien au Maroc. © DR

L’ambassadeur israélien à Rabat, David Govrin, a été rappelé par Tel-Aviv le 6 septembre après avoir été accusé de harcèlement, d’exploitation sexuelle et de malversations financières. Selon la radio publique israélienne Kan, qui a révélé l’affaire, le ministère israélien des Affaires étrangères a dépêché une équipe sur place pour mener l’enquête, dont l’inspecteur général du ministère Hagay Behar.

Ancien ambassadeur en Égypte, David Govrin a été nommé en 2021 à la tête du bureau de liaison israélien au Maroc. Début août, le diplomate a annoncé le lancement de la construction de l’ambassade à Rabat. Rentré au Maroc le 5 septembre, il a été convoqué en urgence par le ministère marocain des Affaires étrangères.

Un cadeau royal volatilisé

L’enquête porte également sur des soupçons de malversations financières, notamment au sujet d’un cadeau de valeur offert par la maison royale marocaine à la mission diplomatique israélienne à l’occasion de l’anniversaire de l’indépendance de l’État hébreu. Le présent aurait disparu sans être signalé. L’ambassadeur David Govrin serait de plus en conflit avec l’officier de sécurité du bureau.

À Lire Maroc-Israël : Einat Levi, cheville ouvrière de la nouvelle relation diplomatique

Plusieurs membres du bureau de liaison de l’État hébreu au Maroc seraient impliqués, dont l’homme d’affaires Samy Cohen. Influent membre de la communauté juive madrilène, il a accompagné à plusieurs reprises des diplomates israéliens en visite officielle au Maroc. Il a notamment été vu à Rabat aux côtés de la ministre de l’Intérieur Ayelet Shaked et de David Govrin, fin juin.

Depuis la normalisation des relations entre les deux États fin 2020, rien n’était venu entacher cette lune de miel, les accords se succédant les uns aux autres. Une conférence d’affaires a ainsi débuté lundi 5 septembre à Tel-Aviv, réunissant des représentants privés des deux pays venus conclure des échanges économiques.