Économie

Bénin-France : Patrice Talon en opération séduction au Medef

Seul chef d’État africain à avoir été invité aux Rencontres des entrepreneurs de France (REF), le président béninois a multiplié les échanges avec les patrons. Objectif : les convaincre d’investir dans son pays.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 30 août 2022 à 18:32

Patrice Talon et Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, à la Rencontre des entrepreneurs de France, le 30 août à Paris. © Romuald Meigneux/SIPA

Le 30 août, face au patronat français, le discours de Patrice Talon a visiblement fait mouche devant ce parterre tout acquis aux théories libérales qu’il revendique comme étant sa boussole dans la sphère économique. « Nous avons totalement dérégulé le monde du travail », a rappelé le président béninois, rappelant l’interdiction du droit de grève pour les métiers essentiels (police, santé et éducation), la limitation de ce même droit à deux jours par mois pour l’ensemble des salariés et l’absence de limitation des contrats à durée déterminée qu’un employeur peut proposer.

Initialement, sa visite devait se dérouler sur deux jours, le 29 à l’Unesco et le 30 aux Rencontres des entrepreneurs de France (REF). Mais, selon nos informations, Patrice Talon a finalement décidé d’écourter son programme et de concentrer l’intégralité de ses rendez-vous sur la seule journée du mardi. À l’hippodrome ParisLongchamp, où il est arrivé en milieu de matinée, il a été accueilli par Geoffroy Roux de Bézieux, le patron des patrons français.

Invité surprise